À chaque instrument correspond une spécialité de la pelote basque, qui porte généralement le nom de l’instrument utilisé. Par exemple, on appelle xare la spécialité de la pelote basque se jouant avec l’instrument du même nom ; idem pour grand gant (ou grand chistera).

Les jeux directs dérivés des jeux de paume

Rebot

Comme à longue paume, le rebot se joue en plein air sur un fronton en place libre, plat d’environ 100 m de long et de 17 à 20 m de large. Il oppose deux équipes de cinq joueurs qui se font face de part et d’autre d’une ligne tracée à 35 m du mur de rebot (fronton), délimitant ainsi deux camps inégaux. Entre le fronton et la ligne se tiennent les défenseurs. Au-delà de la ligne, les attaquants prennent place dans le grand espace, limité parfois par un mur de fond. Les joueurs équipés d’un petit chistera (de joko garbi) ou d’un gant de cuir (de pasaka) doivent empêcher les adversaires de rattraper la pelote ou de la renvoyer dans les limites du terrain pour marquer des points. La partie se joue en 13 jeux et le décompte des points (15, 30, 40 et jeu) est issu du jeu de paume, proche de celui du tennis. L’engagement se fait au centre du terrain de jeu par le rebond de la pelote sur un guéridon en bois à 3 pieds, suivi d’un service à main nue. La variante du rebot est inscrite à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France.

Pasaka

Jeu direct dérivé de la courte paume, il se pratique en trinquet avec un filet médian à 1,20 mètre de hauteur, séparant deux équipes composées de deux joueurs chacune. La pelote est envoyée, à l’aide d’un gant en cuir, par un coup glissé instantané. Les effets et l’utilisation des murs chicanes en font un véritable jeu de billard. Le décompte des points est identique à celui du rebot.

Le jeu de pasaka est inscrit à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France.

Laxoa

Ce jeu direct, issu de la longue paume, a quasiment disparu en France. Cependant, on peut encore voir quelques parties dans la vallée de Baztan. Il ressemble au rebot, mais le gant utilisé est en cuir et plus long que celui de la pasaka. La partie se joue en 9, 10 ou 12 jeux ; le décompte est identique à celui du rebot (15, 30, 40, jeu).

Comme le rebot et le pasaka, le laxoa est inscrit à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France.